Un papier en pierre et écologique !

Un papier pas comme les autres

Pierre ? Présent. Pierre ? Présent. Pierre ? Présente. Pierre ? … Pierre… Évidemment encore absent celui-là. J’imagine que Pierre n’est pas là non plus ! Comme par hasard, toujours ensemble ces deux-là. » Comme vous aurez pu le remarquer le sujet d’aujourd’hui sera bien sûr le plâtre, mais non la pierre voyons (on vous la fait pas à vous).

Il faut savoir que fabriquer du papier nécessite beaucoup de bois. Il faut environ 2 à 3 tonnes de bois pour pouvoir créer une tonne de papier classique. Cette activité entraine des conséquences désastreuses pour la planète, car c’est à grands coups de 250 000 hectares de forêt tropicale abattues par semaine, que ce business fonctionne (pour avoir une petite idée vous n’avez qu’à raser 25 fois Paris par semaine). Enfin sur Free-Spirited on préfère vous donner des solutions en masse plutôt que de vous submerger de problèmes #médiamainstream, alors en voilà une pour commencer.

freestocks-papier-ecologique-bio-recycle-pierre

Voyez dans le ciel en pleine tempête de papier ordinaire, c’est un avion, c’est un oiseau, non c’est… Monsieur Pascal Parmentier (un tonnerre d’applaudissements résonne au loin) ! Voilà une personne qui mérite d’être mis en avant (ainsi que toute son équipe) et a parfaitement sa place sur Free-Spirited. Pascal Parmentier est donc notre superman breton. Avec deux autres associés (Christophe Parmentier son frère et Sylvain Bouvier) il a créé la startup « Armen Paper », qui a pour but de fabriquer du papier fait à base de pierre.

Armen Paper qu’est-ce que c’est ?

  •  Un papier 100% recyclable
  •  Une fabrication faite à 80% de calcaire et 20% de résine non toxique (garantie contact alimentaire)
  •  Une papier waterproof (pratique pour lire à la piscine)
  •  Un papier éco circulaire
  •  28 000 litres d’eau économisés à chaque tonne de feuille de pierre fabriquée
  •  Une empreinte écologique plus propre, avec moins de rejet de CO2

Voilà un petit aperçu de la force de ce papier nouvelle génération. Alors oui mais d’où nous vient ce papier par exemple ? Comment ça marche ? Qui le fabrique et où ? Voilà bien des questions qui méritent une petite histoire du père castor. Il y a tout juste 20 ans qu’est né à Taiwan la feuille de pierre avec à la société Lung Meng Technology (qui a obtenu en 2012 la première certification C2C pour son papier-pierre). C’est grâce à cette entreprise que Pascal Parmentier s’est intéressé à ce procédé.Il s’est donc rendu sur place afin de découvrir ce produit extraordinaire. Après cela, il a décidé de centrer sa structure (présente à Quimper) autour de ce projet de papier de pierre Armen Paper.

armenpaper-papier-ecologique-pierre-logo

Il n’y a qu’à voir les chiffres pour être séduit. Pascal Parmentier nous explique que le procédé ne nécessite pas de bois et pas d’eau non plus (déjà ça on valide). Ensuite le papier de pierre évite tout un processus de destruction et de surconsommation. En effet pour 1 tonne de papier ordinaire, il est nécessaire de couper 18 arbres et d’utiliser 60 000 litres d’eau. Ce processus est totalement oublié avec la feuille de pierre, car il n’y a ni bois, ni eau dans sa fabrication.

Que retenir ?

Le papier de pierre pourra sur le long terme être utile dans de nombreux domaines qui évoluent avec un milieu humide (pêche, restauration, industriel). Si ça viabilité est assurée dans le temps, il sera possible de voir naitre en Bretagne le processus entier de fabrication avec de la poudre de pierre bretonne. Nous aurions donc une entreprise 100% française, fabricant du papier 100% recyclable et écologique. Alors elle est pas belle la vie ?

Sources

GreenPeace
http://www.taiwanlm.com/page002_eng.php?ab_ID=19
https://armenpaper.bzh/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.