free-spirited-remplacer-la-viande-par-quoi

Par quoi remplacer la viande ou le poisson ?

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour aborder un sujet touchant à notre assiette, ou plutôt ce que nous y mettons. Nous le savons, notre alimentation a des répercussions directes sur l’environnement. Dans ce cas, comment manger de façon respectueuse pour notre planète, mais aussi pour notre corps ? Dans cet article, nous allons aborder le sujet de la consommation de viande. Cette dernière est un enjeu majeur pour l’environnement. En effet, la production de viande est à l’origine d’émissions de méthane (gaz à effet de serre qui est responsable de 17% du réchauffement climatique) dans l’atmosphère et en constitue même la principale cause. De plus, l’élevage des animaux nécessite des quantités d’eau astronomiques : il faut par exemple jusqu’à 16 000 litres d’eau pour produire 1 kg de viande bovine, lorsqu’il en faut quatre fois moins pour produire la même quantité de haricots.

free-spirited-consommation-viande-bilan-carbone-lourd

Toutefois, nous le savons, il n’est pas toujours simple de modifier ses habitudes et pratiques alimentaires. C’est pourquoi nous avons décidé de vous proposer des alternatives à la viande ou au poisson qui régaleront vos papilles tout en vous apportant les protéines dont vous avez besoin.

Les experts en nutrition parlent souvent de l’association céréales + légumineuses qui permet un apport de protéines satisfaisant. Exemples de céréales : Pain, riz, pâtes, semoule, avoine. Exemples de légumineuses : Lentilles, haricots, fèves, pois chiches, pois cassés. Ainsi, vous pouvez créer et imaginer des recettes à l’infini avec ces ingrédients, comme par exemple : haricots rouges et riz, pâtes et pois cassés, maïs et fèves, semoule et pois chiches… Mixez les aliments à votre goût et selon vos envies !

Notons que d’autres aliments sont également riches en protéines et peuvent très facilement agrémenter vos plats. C’est le cas des oeufs, du tofu, du seitan ou des oléagineux.

Troquer la viande ou le poisson de nos assiettes pour des aliments d’origines végétales n’a donc rien de bien sorcier ! Cela nécessite simplement de veiller à avoir un apport en protéines suffisant et à équilibrer les repas. A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

justo mattis Phasellus nunc consequat. ut non et, elit. ut
14 Partages
Tweetez
Partagez14
Partagez
Enregistrer